International Development Jobs and Consulting Opportunities

 

Subscribe to job updates       JOBSEEKERS:  Subscribe to Fast-Track Job Search (over 1400 positions filled in 2010)

Did you know?
The combined DevNetJobs Global Network reaches out to over 0.6 million international development colleagues.

Over 16,000 international development recruiters post their jobs on DevNetJobs.org

Kinésithérapeute/ Ergothérapeute

ShareThis
Handicap International
Location: Haïti - Port-au-Prince
Last Date: August 30, 2011
Email: officerh2@handicap-international.org  (Reference: DevNetJobs.org)

PAYS : Haïti
Date de prise de poste : dès que possible
Date de clôture des candidatures : 30/09/2011
VILLE : Port au Prince
Durée de la mission : 2 mois


Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.
Handicap International est une association à but non lucratif, sans affiliation politique ou confessionnelle. Elle repose sur un réseau d’associations structurées en Fédération, œuvrant de manière constante à la mobilisation des ressources, à la gestion des projets et à la mise en œuvre de la mission sociale.

Sous le pilotage de la Direction de l’Action d’Urgence (DAU), issue de la fusion en 2006 avec Atlas Logistique, l’organisation s’engage à:
 Fournir une réponse adéquate lors des catastrophes naturelles et des situations de conflit, partout dans le monde, et ce autant que possible dès les premières 72 heures suivant le déclenchement de la crise ;
 Apporter une assistance aux populations déplacées, réfugiées et sinistrées en raison des conflits ou des catastrophes, et en leur sein aux personnes blessées et handicapées ;
 Assurer une veille permanente des crises chroniques et/ou conflits pour garantir une réponse rapide aux éventuels besoins d’urgence qui pourraient survenir.

Pour plus d’information sur l’association : http://www.handicap-international.fr/

• CONTEXTE DE TRAVAIL :

Le 12 janvier 2010 à 16h53 (heure locale), Haïti a été frappée par un tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter. Ce séisme, le plus violent enregistré dans la région depuis 200 ans, a probablement fait près de 230 000 morts et plus de 300 000 blessés. Presque 50 % de la ville de Port-au-Prince et de sa périphérie ont été détruits. En avril 2011, environ 680, 000 personnes se trouvent encore dans plus de 1 000 sites de regroupement .
HI, déjà présente à Haiti avant le tremblement de terre a déployé ses activités dés le 13 janvier pour répondre à l’urgence, autour de quatre axes d’intervention :
- Le renforcement du projet « plateforme logistique », en partenariat avec le PAM, afin de permettre aux ONG nationales et internationales, ainsi qu’aux agences des Nations Unies, le transport et l’accès à des lieux de stockage – ce programme est terminé;
- La construction d’abris transitionnels (1050) incluant un volet WASH dans la région de Petit-Goave ;
- La mise-en-place d’un programme santé et protection qui s’articule autour a) du développement d’un réseau d’antennes relais (fixe et mobile) pour l’identification et le référencement des populations les plus vulnérables, couplé avec des activités notamment de réhabilitation physique et de soutien psychosocial ; b) la production de prothèses et orthèses et le suivi des patients jusqu’à leur zones de retour (hébergement), à partir d’un Centre de Réadaptation Fonctionnel (CRF) créé à Port-au-Prince au lendemain de la catastrophe ; et c) un projet pilot en soutien des associations locales pour renforcer les liens avec la société civile haitien
- Le soutien aux autres acteurs sur la mise en accessibilité d’infrastructures transitionnelles à destination des personnes en situation de handicap ;

Depuis octobre 2010, une épidémie de choléra est apparue et a rapidement touché l’ensemble du pays. Au 4 avril 2011, on dénombrait plus de 270 000 personnes affectées par la maladie et 4 787 décès. Les autorités et la communauté internationale ont progressivement mis en place des réponses dont les effets, localisés, se font aujourd’hui sentir avec une baisse progressive de la mortalité. L’épidémie, cependant, se déplace et touche peu à peu des régions sans acteur et dont les populations ne sont pas préparées, laissant prévoir de nouveaux pics de mortalité. Intégrant ces nouveaux paramètres, Handicap International a décidé de répondre à travers deux actions conjointes : a) la réorientation des modalités et des activités de certains de ses programmes en cours (notamment le DVFP) ; b) le développement d’une réponse d’urgence auprès des populations les plus à risque (mécanisme de réponse dans les départements du Sud et Nippes et une stock inter agence à Petit Goave pour entreposer les entrants cholera.

À ce jour, l’effectif total de l’équipe compte environ 500 personnes, dont en moyenne 70 expatriés, ce qui en fait la plus importante mission de Handicap International. HI Haïti disposera pour l’année 2011 d’un budget minimum de 12 millions d’Euros et 3 bases opérationnelles (Port-au-Prince, Petit-Goave, Gonaïves).

Début 2011, l’évolution du contexte a encouragé Handicap International à prendre la décision de démarrer progressivement des projets de développement en Haiti (formation d’orthoprothésistes, appui à la société civile, etc.). Ainsi, à partir de l’été 2011, une nouvelle équipe, rattachée directement à la Direction de l’Action de Développement (DAD), intégrera la mission déjà en place. Cette équipe sera placée au niveau du terrain sous la responsabilité d’un Directeur de Programme (vis-à-vis Chef de Mission DAU). Nous opérerons par conséquent une Différenciation Opérationnelle (DO), processus interne qui permet à l’organisation d’avoir sur le même terrain deux équipes (une équipe urgence et une équipe développement), structurées de manière à préserver leur efficacité dans leurs champs de compétence respectifs et à agir de manière complémentaire dans la prise en charge (immédiate et dans la durée) des populations les plus vulnérables. Le premier projet prévue dans ce cadre est un projet de formation des professionnels de réadaptation (orthoprothésistes et techniciens de réadaptation), prévue de démarrer en aout 2011.


• DESCRIPTION DU POSTE :

L’expatrié rééducateur a un rôle de facilitateur dans antennes ainsi que d’apport technique, en grande coordination avec le chef d’équipe, la coordinatrice des antennes et les chefs de projets. Il peut être amené à intervenir dans toutes les différentes antennes handicap. Les choix techniques fait par le rééducateur doivent se concevoir à travers une approche pluridisciplinaire et communautaire, recherchant la simplicité, l’appropriation par la famille et le résultat final en termes d’indépendance.

Plus précisément, l’expatrié sera en charge de :
 Former et superviser les personnels de réadaptation haïtiens sur la prévention du handicap et la rééducation des personnes blessés et/ou handicapées
 Préparer et donner des sessions de formation sur les techniques de prévention et de rééducation pratiquées en contexte d’urgence – Il s’agira de formation pratique « on-the-job » mais également plus structurées dans le cadre d’un curriculum pré établi
 Former et accompagner les parents et les proches des personnes blessés et/ou handicapées dans l’application des soins basiques et des exercices de rééducation
 Former le personnel d’autres organisations ou institutions à reconnaître, identifier et référer des personnes blessées / en situation de handicap nécessitant un traitement et/ou une prise en charge spécifique
 Identifier les besoins spécifiques des personnes vulnérables en tenant compte de leur environnement (physique, social, économique), et identifier les aides techniques et le matériel nécessaire (aide de marche, cousin anti-escarre, etc.)
 Sensibiliser la famille, les proches et les membres des communautés sur les conditions de vie et les besoins spécifiques des personnes vulnérables (attention particulière, relations sociales, etc.)
 Reporter régulièrement au Chef de projet sur l’avancée de vos activités



• PROFIL ATTENDU :

Indispensables :

- Diplôme de kinésithérapeute ou d’ergothérapeute obligatoire
- 2 années d’expérience professionnelle minimum
- Expérience souhaitée dans le domaine de la réhabilitation à base communautaire (CBR) et/ou du transfert de compétence

Complémentaires :

- Capacité à comprendre une approche multisectorielle en termes de réadaptation
- Compétences techniques pour définir et conduire un plan de formation
- Expérience de travail dans des contextes isolés (communautés éloignés, etc.)
- Excellent relationnel et compétences interculturelles
- Capacité à travailler sous pression et sans supervision constante
- Français obligatoire, le créole haïtien sera un vrai plus


• CONDITIONS :

 Statut: volontaire ou salarié selon expériences
 Durée : 2 mois : ASAP jusqu’à fin septembre 2011
 Avantages : indemnité d’expatriation ou perdiem, couverture sociale, rapatriement sanitaire, hébergement, repos terrain
 Conditions sur place : charge de travail très importante, conditions de vie confortable mais en communauté, procédure de sécurité strictes (déplacement, couvre-feu)


Merci d’envoyer vos CV, lettre de motivation et photo à l’attention du Service Recrutement et Suivi des Expatriés, Direction de l’Action d’Urgence
 Réf : Nom/Prénom/kine-ergo/HAI
 E-mail : officerh2@handicap-international.org ou Fax : 04 78 38 40 25


POUR POSTULER, CLIQUEZ SUR CE LIEN : www.handicap-international.org

 


Was this job of interest to you? Receive 20-25 jobs & consultancies via email each day. Subscribe to 3 Months DevNetJobs Value Membership. For only USD 44 for 3 months.  Click here to proceed

 

 
© Copyright 2010-2025 www.DevNetJobs.org: International Development Jobs.  All Rights Reserved.
Disclaimer: DevNetJobs is not affiliated with, nor does it endorse any of the Non-Profits, UN, UNDP, other UN Agencies, Charities, For-Profits, Governments, Companies or their jobs posted here. The contents of this site are provided as an information resource to jobseekers, advertisers and recruiters. None of these organizations or DevNetJobs is responsible for accuracy of these jobs or for external links from this website. Jobseekers should exercise caution to ascertain the validity of the jobs, especially when any organization asks for any fees or investment as a part of its recruitment process. Should you notice any suspect jobs, write to jobs@devnetjobs.org